Châles Compostelle

La renaissance des blogs me fait plaisir, j’aime vraiment lire ici et là des réflexions sur la création, sur la couture, alors je reprends doucettement le blog avec des réalisations dont je ne suis pas peu fière.

Pendant ma grossesse, j’ai eu la chance d’être vraiment tranquille niveau articulations, et comme les modèles de crochet de Cécile Balladino me faisaient de l’oeil depuis quelques temps je me suis lancée avec beaucoup de plaisir.

Ses explications sont simples, les schémas sont clairs, du coup les modèles sont accessibles aux néophytes.

Or ce que j’aime particulièrement dans le crochet, par rapport au tricot, c’est qu’on peut se tromper… défaire, et refaire, défaire, et refaire sans que ça ne porte trop à conséquence. Au tricot, dès qu’on se trompe c’est un bin’s pas possible pour défaire et retomber sur ses pattes sans aggraver le problème.

Du coup, je me suis régalée. J’en ai réalisé un premier pour moi, avec le kit Compostelle, qu’on peut acheter chez TrIscote. Un conseil : si vous voulez crocheter dans de bonnes conditions, en ménageant vos poignets, prenez également un crochet Tulip Etimo, ils sont géniaux !

Les photos ont été faites cet été – en 2016 – quasiment un an après que le châle ait été terminé dans notre tout nouveau jardin, tout petit mais très bien aménagé.

dsc_3752-resized dsc_3756-resized dsc_3761-resized

Ma fille a adoré les motifs, la couleur, mais a trouvé qu’il piquait un peu, forcément avec de la laine un peu brute. Donc je lui ai trouvé une laine beaucoup plus douce, la Kunstgarn, et de fait c’est un vrai doudou qu’elle est ravie de porter ces jours-ci. Et elle aime encore plus ce dégradé de couleurs de cette laine auto-rayante.

dsc_4236-resizeddsc_4243-resized

dsc_4246-resized

Et attention la pose….

dsc_4241-resized

Voilà tout pour le moment, je vais me mettre à jour pendant le mois de janvier, avec tout ce que j’ai fait pendant ma grossesse en 2015, puis l’année dernière. Je serais d’attaque ensuite pour poster régulièrement sur ma garde-robe capsule.

  • Pour voir d’autres projets Compostelle, vous pouvez faire un tour sur Ravelry, avec d’autres laines, d’autres couleurs, et l’avis des crocheteuses sur le châle.
  • Je n’ai aucune action/sponsor/aide de chez TrIscote, mais c’est une boutique où j’ai eu l’occasion de commander plusieurs fois, d’être conseillée plein de fois, toujours gentiment, agréablement, sans aucuns soucis. C’est pour ça que je me permets de renvoyer vers cette boutique 😉
Advertisements

7 thoughts on “Châles Compostelle

  1. Bravo pour ces deux réalisations, elles sont très belles et ont l’air bien douillette! ça aurait été dommage de ne pas les montrer 🙂 A suivre pour la capsule!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s