Mon super héros

Je partage ma vie avec un super héros.

Un vrai.

Le genre qui se bat contre la Terre entière sans jamais baisser les bras.

Lui et moi avons été très seuls l’année dernière. Seuls contre une institution, seuls contre une personne arrogante et médiocre. Seuls à pleurer devant la bêtise de propos honteux.

“Il est bête” “Il fait le bébé” “Il a un problème psychologique” “Il le fait exprès” “Il ne veut pas grandir” “Il n’a pas envie de travailler”

“Vous le couvez trop” “Vous lui faites faire ses devoirs ?” “C’est de votre faute, il fallait se bouger plus tôt” “Il faudrait le laisser se débrouiller”

Cette année mon  héros  devient encore plus super-

Il a compris qu’être différent ce n’était pas que négatif. Que sa différence le rendait très futé, travailleur, obstiné. 

Et moi j’ai pris de la distance, oh juste 3 pas, mais suffisamment pour qu’il sache qu’il est fort, très fort, mais que je serais toujours là.

La seule chose qu’il lui manquait à mon super héros, c’était LE costume de super héros. 

Maintenant il a un costume de super héros dans lequel il parcourt l’appartement en moins de 13 secondes.

Il ne sait toujours pas lire mais il a compris :

– qu’il y a des adultes idiots

– qu’il y a des adultes bons. Compétents. Encourageants.

– que ses 3 parents seront toujours là pour lui

– à savourer la présence et la gentillesse de son enseignante de l’année

Merci à mon super héros de me montrer la vie autrement….

DSC_2473 DSC_2478 DSC_2470

Tissu en provenance de chez Linna Morata.

Patron du tshirt de Kallou

Patron du short Blue Marguerite.

Merci à elles pour leur partage, et merci à Françoise de me les avoir indiqué !

Advertisements

14 thoughts on “Mon super héros

  1. oooooooh comme je te comprends, je suis maman de trois super-enfants différents qui ont longtemps été étiquetés trop bébés, trop couvés, trop rêveurs, pas autonomes, jusqu’à ce qu’un petit mot “dys” posé de façon assurée leur permette de rencontrer des gens formidables qui ont su leur montrer leurs fabuleuses richesses autant que les accompagner dans leur chemin “dys”-férent… Bon courage à vous, et bravo pour le super- pyjama!

  2. Malheureusement, il y a peu de place pour la différence dans notre société, Il faut rentrer dans le moule…:/ mais comme tu le dis si bien, heureusement qu’il y a aussi des gens compétents! En tous cas, on entend beaucoup de psychologie de comptoir… Bon courage à vous pour tout ça et super l’ensemble de super héros!

    • Le boubou a adoré lire l’article et moi, vos commentaires.
      Dès qu’on en parle, on se rend compte qu’on est plein à avoir entendu les mêmes “psychologues de comptoir”.
      Merci beaucoup !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s